Apprendre le francais a travers la culture francaise !
 
prev next

La Socca

January 20th, 2011 general

La socca, à Nice, c’est une grande et grosse crêpe de farine de pois-chiche cuite dans un grand plat de cuivre étamé, dans un four à bois ou un four de boulanger.

Sa recette est on ne peut plus simple: 250 g de farine de pois chiches dans 1/2 l d’eau, avec 6 cuillères à soupe d’huile d’olive et 1 cuillère à café de sel fin. Laisser reposer deux heures. Préchauffez le four à au moins 250 °. Mettez le plat, vide, au four de manière à ce qu’il soit très chaud lorsqu’on y verse la pâte, puis ré-enfournez 10 à 15 mn. Puis défournez, découpez la socca et saupoudrez généreusement de poivre moulu fin.

Quoique certains fassent remonter son origine au siège de Nice par les Turcs, la socca est d’origine ligure, de Nice à Gênes, mais on la trouve aussi à Toulon sous le nom de cade. Elle serait arrivée à Nice au XIX ème siècle avec les émigrants piémontais et gênois et alla jusqu’à Toulon avec les charpentiers gênois ramenés par l’armée napoléonienne.

Je me souviens d’une cousine, à Savone (Italie), qui possédait une farinata, où elle servait de la farinata de ceci (socca de farine de pois-chiche) mais aussi de grana (farine de blé). Alors qu’à Nice, la galette est servie nue, il lui arrivait, à Savone, avant d’enfourner le plat, d’y rajouter des petites saucisses, ou du jambon cru et de servir ça à ses clients, n’oubliant jamais, lorsque j’étais là, de m’en réserver une copieuse part.

A Nice, c’était, à l’origine un plat populaire, casse-croûte des ouvriers et des pêcheurs vendu par des vendeurs ambulants. On la trouve maintenant dans des restaurants spécialisés tel Pipo, ou dans le vieux Nice et divers endroits sur toute la ville. Certains envisagent même de la populariser aux USA (Cf Nice-Matin).

Ce plat a été repris dans certains restaurants, notamment l’Atelier à Nice, qui revisite la socca avec, au dessus, du saumon fumé et citron vert, de la mozzarella di buffala et du parmesan, ou encore de l’artichaut ou du carpaccio, et pata negra.

Pour ma part, je mange régulièrement celle de Socca Tram, à côté de la Libération, que je trouve excellente.

On ne peut prétendre connaitre Nice sans avoir mangé, au moins une fois, la socca. Si vous venez apprendre le français à AzurLingua, Yann se fera un plaisir de vous indiquer les meilleures adresses.

VN:F [1.9.7_1111]
Donnez votre avis !
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
 


   Laisser un commentaire web 2.0



Plus de commentaires sur ce post.



Partagez !


Choisissez votre langue



Rubriques


ZigZag vous invite à utiliser la langue française comme un passeport ouvrant les portes de l’ailleurs

Partenaire

Bien Dire - Magazine pour apprendre le Français

Azurlingua Culture recommande l'utilisation du magazine Bien Dire pour Apprendre le Français.

Apprendre le Français avec Bien Dire

AZURWORLD COMMUNITY

-->
 
A lire également sur Azurlingua Culture
plage

Porquerolles
A environ deux heures de voiture de Nice se trouve Hyères et ses îles, ...

A lire également sur Azurlingua Culture
plage

Porquerolles
A environ deux heures de voiture de Nice se trouve Hyères et ses îles, ...