Apprendre le francais a travers la culture francaise !
 
prev next

Le pain, aliment gourmand par excellence (1ere partie)

November 18th, 2011 general

Dans le cadre de notre partenariat avec les éditions Bien dire Azurlingua culture vous présente un article que vous pourrez trouver dans le numéro de ce mois çi

Au risque d’en décevoir certains, les Français ne se coiffent pas d’un béret et ne marchent pas dans les rues avec leur baguette de pain sous le bras. Cependant, il est vrai que les Français et le pain sont indissociables. Beaucoup de familles françaises ne sauraient imaginer un repas sans pain. Baguette, ficelle, miche, couronne, etc. : le pain, sous toutes ses formes, vit de beaux jours en France. Mais à qui devons-nous cette invention culinaire ?

Les Égyptiens, inventeurs du pain

Rien de plus basique que le pain : de la farine, du sel, de l’eau, de la levure (ou du levain) qui lui permettra de gonfler, et le tour est joué. Il ne reste plus qu’à mettre la pâte au four et à attendre qu’une jolie croûte se forme. Mais avant de devenir l’aliment que l’on connaît aujourd’hui, le pain est passé par différentes étapes. Il faut remonter au néolithique, environ 30000 avant J.-C., pour voir apparaître les premières traces d’un pain au levain, et ce n’est vraiment qu’en 8 000 avant J.-C. que les historiens ont retrouvé l’origine des pains «modernes». On attribue aux Égyptiens l’invention du pain au levain, invention où le hasard joue un rôle important. L’histoire raconte que de la pâte à pain sans levain (composée d’eau, de lait, de farine d’orge et de millet) a été laissée trop longtemps à l’air libre. Cette pâte a tout de même été cuite et s’est mise à gonfler. Le pain au levain est né. Au fil du temps, le pain devient un aliment de base dans

La Fête du Pain à travers le pays !

Chaque année, autour de la Saint Honoré (le saint patron des boulangers), se déroule la Fête du Pain. Le concept est simple!: mettre à l’honneur pendant sept jours ce produit qui accompagne quotidiennement les repas des Français. Créée en 1996 à l’initiative de Jean-Pierre Raffarin, la Fête du Pain permet d’aller à la rencontre des boulangers, et de découvrir leur métier et leurs produits. bien-dire n°79 novembre-décembre 2011 se dérouler quotidiennement to take place daily

Vocabulaire :

décevoir : to disappoint
se coiffer de : to don
cependant : however
une ficelle thin baguette
une miche : large round loaf
de la farine : flour
de la levure :yeast
du levain : leaven
gonfler : to make rise
«le tour est joué» : “that will do the trick”
une pâte : dough
un four : oven
une croûte : crust
le hasard : fate
l’orge : barley
au fil du temps : over the years

à suivre …

Découvrez de nouvelles recettes

VN:F [1.9.7_1111]
Donnez votre avis !
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)

Le pain, aliment gourmand par excellence (1ere partie), 4.0 out of 5 based on 1 rating
 


   Laisser un commentaire web 2.0




Un commentaire pour “Le pain, aliment gourmand par excellence (1ere partie)”


  1. [...] Dans le cadre de notre partenariat avec les éditions Bien dire Azurlingua culture vous présente un article que vous pourrez trouver dans le numéro de ce mois (RT @Azurculture: Le pain, aliment gourmand par excellence (1ere partie) | Azurlingua…  [...]



Partagez !


Choisissez votre langue



Rubriques


ZigZag vous invite à utiliser la langue française comme un passeport ouvrant les portes de l’ailleurs

Partenaire

Bien Dire - Magazine pour apprendre le Français

Azurlingua Culture recommande l'utilisation du magazine Bien Dire pour Apprendre le Français.

Apprendre le Français avec Bien Dire

AZURWORLD COMMUNITY

-->
 
A lire également sur Azurlingua Culture
Artichauts d'Antoine

Les artichauts d'Antoine
Continuons dans les recettes du Sourgentin avec de la vraie cuisine du midi, celle de quelques ...

A lire également sur Azurlingua Culture
Artichauts d'Antoine

Les artichauts d'Antoine
Continuons dans les recettes du Sourgentin avec de la vraie cuisine du midi, celle de quelques ...