Apprendre le francais a travers la culture francaise !
 
prev next

Quatre auteurs français en vogue… la suite !

May 2nd, 2012 general

À l’occasion du salon du livre qui a eu lieu à Paris du 16 au 19 mars, la rédaction de BIEN-DIRE vous fait partager ses coups de cœur parmi les auteurs français les plus lus du moment. Découvrez ces romans entre résumés et quatrièmes de couverture.

Carole Martinez

Après LE COEUR COUSU, son premier roman époustouflant encensé par la critique et récompensé par neuf prix littéraires, l’auteur de quarante-deux ans vient de publier DU DOMAINE DES MURMURES. L’Andalousie du XIXe siècle du COEUR COUSU n’est plus au rendez-vous. Ce deuxième roman nous emmène dans un univers complètement différent. Ici, tout se passe au Moyen Âge, au temps des croisades. Le jour de son mariage, Esclarmonde, quinze ans, refuse de dire « oui » à l’homme choisi pour elle. Contre la décision de son père, le châtelain du domaine des murmures, la jeune femme veut s’offrir à Dieu. Elle de man – de à être emmurée dans une cellule jouxtant la chapelle du château, avec une fenestrelle donnant sur l’extérieur et par laquelle elle sera nourrie.

Mais ce monde et la vie qu’elle refuse vont revenir vers elle de façon inattendue. Un roman fantastique à tous les sens du terme qui nous emporte grâce à la force poétique de l’écriture. DU DOMAINE DES Salon du livre 2011MURMURES a reçu le prix Goncourt des lycéens.

Sylvain Tesson

Après plusieurs voyages à cheval, à pied ou à vélo, Sylvain Tesson a voulu faire l’expérience d’un voyage immobile. Son dernier livre, DANS LES FORÊTS DE SIBÉRIE, est un carnet de bord. L’écrivain y raconte les six mois qu’il a passés dans une cabane en bois isolée,sur les rives du lac Baïkal en Sibérie, avec pour seule compagnie des livres, des cigares et de la vodka. Empreint de poésie, d’émotion et de fantaisie, DANS LES FORÊTS DE SIBÉRIE est une réflexion d’une très grande beauté sur la nature et le temps.

Cet essai a obtenu le prix Médicis 2011. La quatrième de couverture : «Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelques temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal.

Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j’ai tâché d’être heureux. Je crois y être parvenu.Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à la vie.

Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.» © Sylvain Tesson / Gallimard

Philippe Delerm

Depuis LA PREMIÈRE GORGÉE DE BIÈRE ET AUTRES PLAISIRS MINUSCULES, publié il y a presque quinze ans, Philippe Delerm est un auteur réputé pour décrire mieux que personne les bonheurs du quotidien à travers ses écrits.

Il nous livre tous ces petits plaisirs que la majorité d’entre nous ne remarque plus, mais sur lesquels il s’arrête. Son dernier livre, LE TROTTOIR AU SOLEIL, est une sélection de quarante-quatre textes courts qui nous content à nouveau tous ces plaisirs glanés au jour le jour. Ce livre nous donne envie, à notre tour, de nous poser cinq minutes pour observer le monde qui nous entoure avec un oeil neuf.

Les textes de Philippe Delerm sont cette fois-ci plus mélancoliques et intimistes, car l’auteur a maintenant atteint la soixantaine. À déguster sans modération. La quatrième de couverture : «À soixante ans, on a franchi depuis longtemps le solstice d’été. Il y aura encore de jolis soirs, des amis, des enfants, des choses à espérer. Mais c’est ainsi.

On est sûr d’avoir franchi le solstice. C’est peut-être un bon moment pour essayer de garder le meilleur : une goutte de nostalgie s’infiltre au coeur de chaque sensation pour la rendre plus durable et menacée.

Alors rester léger dans les instants avec les mots. Le solstice est peut-être déjà l’été indien, et le doute envahit les saisons, les couleurs. Le temps n’est pas à jouer : il n’y a pas de temps à perdre… Plus les jours passent et plus j’ai envie de guetter la lu mière, à plus forte raison si elle s’amenuise. Rester du côté du soleil. » © Philippe Delerm / Gallimard

Cet article vous est proposé par les éditions entrefilets dans le cadre du partenariat avec Azurculture et nous vous invitons à découvrir d’autres articles de qualité dans le magazine biendire de ce mois çi

VN:F [1.9.7_1111]
Donnez votre avis !
Rating: 5.0/5 (3 votes cast)

Quatre auteurs français en vogue... la suite !, 5.0 out of 5 based on 3 ratings
 


   Laisser un commentaire web 2.0




3 commentaires pour “Quatre auteurs français en vogue… la suite !”


  1. roberta says:

    Beaucoup de livre a lire !

  2. Uliana says:

    J aime bien Philippe Delerm, je l ai connu quand j’étais encore à la fac en Russie!

  3. Damla says:

    Sont livres des thémes trés intressantes!! Merci, j’aime bien!



Partagez !


Choisissez votre langue



Rubriques


ZigZag vous invite à utiliser la langue française comme un passeport ouvrant les portes de l’ailleurs

Partenaire

Bien Dire - Magazine pour apprendre le Français

Azurlingua Culture recommande l'utilisation du magazine Bien Dire pour Apprendre le Français.

Apprendre le Français avec Bien Dire

AZURWORLD COMMUNITY

-->
 
A lire également sur Azurlingua Culture
9782070408481

Adolescences à Paris
Dora Bruder, de Patrick Modiano, Ed. Gallimard, 1997 (Folio, 1999, pour les références des citations). ...

A lire également sur Azurlingua Culture
9782070408481

Adolescences à Paris
Dora Bruder, de Patrick Modiano, Ed. Gallimard, 1997 (Folio, 1999, pour les références des citations). ...